banner


C'est en 1858 que l'entrepreneur William Thomas Mulvany obtient une concession sur le territoire de Castrop-Rauxel.
Cette nouvelle exploitation fut nommée Erin et les premières berlines remontent dès 1867, trois ans avant l'ouverture de la cokerie de la société.

Suite à de nombreux coups de grisou, l'entreprise décida de foncer un puits de ventilation entre 1889 et 1891.
Au début du 20ème siècle, le siège principal est modernisé et de nouveaux chevalements sont construits. 2475 ouvriers travaillent alors pour Erin avec un total de 625.560 tonnes de charbon en 1913. Suite à la première guerre mondiale, la production baissa significativement et ne dépassa pas les 56.000 tonnes en 1919.

En 1925, une liaison est construite entre Erin 1 / 2 / 4 et le charbonnage de Teutoburgia qui servit alors principalement pour l'aérage.
La fosse N°3 ferme ses portes en 1937 et les travaux sont alors partiellement centralisés au siège 1 / 2 / 4, portant ainsi la production à plus d'un million de tonnes par an.
Le puits N°6 commence à être foncé en 1943 mais est stoppé par l'avancée des alliés qui finissent par endommager les installations en 1945.

En 1951, après le remboursement des dommages de guerre, le puits 6 est achevé et inauguré la même année.
La société est alors rachetée par Eschweiler Bergwerks-Verein e
n 1967 et stoppa définitivement ses chantiers en 1983.

      Reportage sur la tour du siège N°3 d'Erin

      Reportage sur le siège 1 / 2 / 4 / 7 de zeche Erin.

      Reportage sur les puits 1 et 2 de zeche Teutoburgia par un temps totalement exécrable.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont