banner


Utilisée à la base comme réserve stratégique pour la mine d'Ewald à Herten, la concession d'Oer-Erkenschwick, située au sud de la zone forestière du Haard, fut revendue à la fin du 19ème siècle et c'est finalement en 1899 que zeche Graf Waldersee fut fondée.
Le fonçage des trois premiers puits débuta en juin 1899 mais suite à de nombreux problèmes aquifère dans les chantiers du puits N°2, la mise en production fut retardée à 1900, le puits N°3 n'étant quant à lui terminé qu'en 1904. L'exploitation de la mine, devenue Ewald-Fortsetzung, participa grandement au développement de la ville qui n'était alors qu'une petite agglomération agricole.
En 1911, une cokerie est inaugurée sur le siège 1/2. Tout d'abord équipée de 75 fours, celle-ci sera agrandie de 60 fours supplémentaires dès 1912. Les venues d'eaux restent malheureusement fréquentes et la société n'a d'autre choix que de foncer un quatrième puits destiné à l'exhaure. Cependant, suite à la première guerre mondiale, celui-ci ne fut foncé qu'après le conflit. Un an plus tard, en 1920, une nouvelle installation de lavage, d'une capacité de 300 tonnes de charbon à l'heure, est mise en service. La cokerie sera encore agrandie en 1928 avec un ajout de 60 autres fours ainsi qu'une nouvelle tour à charbon d'une contenance de 3.000 tonnes.

La même année, la rupture du câble du puits N°1 entraîne la mort de quatorze mineurs. Cet événement tragique entraînera une rénovation d'une partie des installations mais deux ans plus tard, alors que la crise économique fait rage, la mine est contrainte de fermer ses portes. Elle rouvrit ses chantiers à la veille de la seconde guerre mondiale et atteint son meilleur résultat en 1941 avec 1,44 million de tonnes de charbon, cette production augmentant d'un million de tonnes après la guerre. En 1969, Ewald Fortzetsung fut intégrée à la Ruhrkohle AG mais en 1976, le financement de la société cessa, la RAG préférant miser sur General Blumenthal, une société minière située à l'ouest d'Oer-Erkenschwick. La création du siège Haard, situé au nord, en pleine forêt, sonna l'arrêt d'Ewald Fortzetsung qui ferma également sa cokerie en 1984. En 1992, Ewald Fortsetzung fusionna avec la Bergwerk Blumenthal/Haard et servit principalement pour l'aérage et le transport avant d'être définitivement fermée en 1997.


      Reportage sur le siège 1/2 d'Auguste Victoria, un site en pleine reconversion. .........................................

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont