banner


Suite à la demande croissante de charbon et de coke dans la sidérurgie, l'industriel Franz Haniel décide d'effectuer des sondages dans la région d'Essen. Les premières veines sont découvertes en  1834 et les premiers puits sont alors foncés. Ce petit siège prend alors le nom de Zeche Zollverein et dès 1857, une cokerie s'implante sur le site.

En 1882, un troisième puits fut inauguré et en 1890, un million de tonnes fut extrait de la mine. Zollverein devient alors le charbonnage le plus productif d'Allemagne.
L'aérage des chantiers reste problématique et le risque de coup de grisou est très important. De nouveaux puits sont alors foncés dans le but d'aérer les galeries.
En 1909, le puits N°7 entre en production sur le site du puits N°3 et en 1914, c'est le puits 10 qui est mis en service, augmentant la production à 2.5 millions de tonnes durant la guerre.

En 1928 commence la construction d'un siège central ainsi que d'un chevalement portique au dessus du puits 12. Celui-ci est inauguré en 1930 et a une capacité de 12.000 tonnes de charbon par jour. Les autres puits de la société ne servent plus alors qu'au transport de matériel et à l'aérage. Ce siège central fut conçu par les architectes Fritz Schupp et Martin Krammer et est considéré comme le siège le plus beau et le plus rentable du monde.
En 1937, la société produit 3.6 millions de tonnes pour près de 7.000 employés ainsi que 200.000 tonnes de coke.

La société est relativement épargnée durant la seconde guerre mondiale mais sa production baisse significativement pour remonter à 2.4 millions de tonnes en 1953, faisant de Zollverein, le plus grand producteur Ouest allemand.
La cokerie centrale est modernisée en 1970 et est équipée de 112 fours supplémentaires, elle produit 8.600 tonnes de coke par jour et est considérée comme la cokerie la plus moderne d'Europe.
En 1968, la Ruhrkohle AG reprend Zollverein à son compte et décide de moderniser le siège central.

Les puits annexes sont peu à peu abandonnés et en 1986, devant l'appauvrissement du gisement et l'amoindrissement de la demande, le siège N°12 ferme ses portes à son tour.
La cokerie continuera sa production jusqu'en 1993, année où la société arrêta définitivement ses activités.


      Reportage sur le siège 1 / 2 / 8 / 12 de zeche Zollverein, certainement l'ensemble le plus célèbre du bassin de la Ruhr.

      Reportage sur le siège 3 / 7 / 10 de zeche Zollverein avec en prime, les deux machines d'extraction et le chevalement du puits 10.

      Reportage sur la cokerie de Zollverein.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont