banner
Allemagne - Land Baden-Württemberg

Sel

Bad Friedrichshall


Südwestdeutsche Salzwerke AG



Suite à de nombreux sondages fructueux, réalisés en 1820 dans la région de Bad Friedrichshall, un groupe composé d'investisseurs d'Heilbronn décida de fonder, en 1883, la Salzwerk Heilbronn AG. Une Saline fut rapidement mise en service à Jagstfeld mais c'est en 1885 que le siège central fut créé à Heilbronn. À la fin du 19ème, l'inondation de la saline de Jagstfeld entraîne la construction d'un second siège à Kochendorf ainsi que le fonçage de son unique puits nommé König Wilhelm II en hommage au troisième empereur allemand, toujours en fonction à cette époque. Placé sous la direction d'August Bohnert, celui-ci entra en production en 1899. Entre 1913 et 1915, la société fut reprise par la Miedziankit GmbH qui utilisa les chantiers souterrains pour la production d'explosifs. Les mines furent restituées à la Salzwerk Heilbronn AG après la guerre et les installations destinées à l'armement furent reconstruites en surface avant d'être réutilisées dans la production de bouteilles en verre dès 1923. Cependant, cette nouvelle fonction, gérée par la filiale Glashütte Heilbronn, s'arrêta dans les années 30 et, dès le début de la seconde guerre mondiale, la mine servit de nouveau pour la production d'explosifs, le sel étant quant à lui extrait par des prisonniers de guerre venant du camp de concentration de Kochendorf. Après le conflit, la filiale Glashütte Heilbronn reprit du service mais elle fut vendue en 1967 à la Gerresheimer AG, une entreprise d'emballages primaires en verre destinés au milieu pharmaceutique, qui utilisa Heilbronn comme succursale avant de fermer la section en mars 1978.

En 1971, la Salzwerk Heilbronn AG fusionne avec la Südwestdeutsche Salz AG, une société possédant plusieurs salines sur les contreforts alpins. Devenue la Südwestdeutsche Salzwerke AG, la société décida de moderniser ses mines et, en 1984, une jonction fut creusée entre Kochendorf et Heilbronn. En 1987, la décision de combler les chambres non exploitées du siège Kochendorf avec des déchets stériles provenant de centrales électriques conduit à la création de la filiale Umwelt, Entsorgung und Verwertung GmbH, société destinée à la maintenance du centre de stockage. En 1994, le siège Kochendorf arrête la production de sel mais les installations de traitement sont maintenues en surface. Pour rentabiliser les 12 millions de mètres cubes de vides miniers, Umwelt, Entsorgung und Verwertung GmbH décide d'étendre le stockage. Composé de big-bags, cette décharge est composée de :

scories,
gravats,
sols contaminés,
sables de fonderie,
poussières de filtre.

En 1996, le chevalement du puits König Wilhelm II fut remplacé et une usine de retraitement des déchets fut mise en service sur le siège. En 2000, la Südwestdeutsche Salzwerke AG fonde la SWS-Alpensalz GmbH dans le but de gérer ses salines alpines. Depuis 2002, la société possède également 51% des parts sociales de la Reederei Schwaben GmbH ainsi que 45% de la société suisse Rheinsalz AG, les produits de la Südwestdeutsche Salzwerke AG dès lors commercialisés sous les marques Bad Reichenhaller et Aquasale. En 2003, l'extension de la mine d'Heilbronn vers le nord-ouest amène la société à foncer le puits Konradsberg. D'une profondeur de 240 mètres, celui-ci est destiné à l'aérage et au transport du matériel. En 2006, la société fait l'acquisition de Global Center GmbH et créer ainsi une filiale destinée exclusivement à la logistique et au transport.
Le centre de stockage de Kochendorf fut arrêté en 2008 et les chambres comblées par les big-bags furent comblées et isolées. La mine fut rouverte dans un but touristique en 2012 sous le nom de Besucherbergwerk Bad Friedrichshallet,celle-ci propose une visite d'une partie des installations de surface ainsi qu'une descente didactique dans la mine, à 180 mètres de profondeur. Depuis 2016, la société s'efforce à réduire le nombre de ses filiales, la majorité d'entres-elles étant simplement fusionnées au sein de la Südwestdeutsche Salzwerke AG. À l'heure actuelle, la capacité de production du siège Heilbronn est d'environ 4 millions de tonnes de sel par an.

      Reportage sur les extérieurs du siège Heilbronn.

      Visite des installations souteraines et de surface du siège Kochendorf.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont