banner


L'histoire de Zeche General Blumenthal débute en 1872 lorsque les premiers sondages sont effectués au nord de Recklinghausen. La construction du charbonnage débuta l'année suivante et dès 1879, les premières berlines de charbon sont remontées.

En 1884, un coup de grisou tue 19 mineurs. L'aérage des galeries pose de gros problèmes à la société qui décide alors de foncer un nouveau puits. Les accidents se multiplient malgré tout et une modernisation est inévitable. Plusieurs nouveaux puits sont alors creusés, ce qui réduit considérablement la teneur en gaz des travaux.
En 1904, les chevalements du puits 5 et 6 sont construits et en 1912, une cokerie est construite.

Les deux guerres mondiales épargnent une grande partie de la société mais en 1945, le Reich ordonne à la direction de détruire ses installations pour empêcher que la société ne tombe entre les mains des alliés. La direction s'oppose alors farouchement à cet ordre et les sièges restèrent relativement indemnes.

En 1967, une jonction est faite avec Zeche Shamrock qui devient le siège central de General Blumenthal. La société est ensuite reprise par la Ruhrkohle AG et en 1970, la société fusionne avec Zeche Ewald Fortsetzung.
La RAG décide alors d'exploiter une concession située plus au nord, Le puits An Der Haard, Haltern 1 et Haltern 2 sont alors foncés entre 1977 et 1980 avec le processus de congélation du sol. La société devient alors la Bergwerk Blumenthal / Haard en 1992.

An Der Haard sera abandonné en 1999 et en 2002, la société ferme définitivement ses portes avec la fermeture des puits N°2, 3, 6 et 8.

Je remercie Xavier pour ses photos de la salle des pendus d'Haltern.

      Reportage sur les vestiges de la société Général Blumenthal dont il reste un chevalement atypique au siège N°7.

      Reportage sur le siège 1 / 2 / 3 d'Ewald Fortsetzung dont il reste un chevalement et sa machine d'extraction.

      Visite du siège An Der Haard 1, un charbonnage perdu au milieu des bois.

      Visite de la salle des pendus du siège Haltern, peu de temps avant sa démolition totale.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont