banner


La S.A. des charbonnages d'Amercoeur naquit en 1862 de la fusion des sociétés de Broce, Petite Veine, Naye à Bois et Notre-Dame au Bois. Elle exploitait un gisement sous Roux et Jumet et très vite, plusieurs sièges furent construits sur la concession. En 1899, la société racheta la S.A. du Bois du Cazier qui devint l'un des principaux sièges d'exploitation.
En 1929, près de 1.700 ouvriers extrayaient plus de 300.000 tonnes de charbon par an.

Le 08 août 1956, le Bois du Cazier fut le théâtre de la plus grande catastrophe minière de Belgique. Causée par un incendie, celle-ci coûta la vie à 262 mineurs sur les 274 qui travaillaient au fond à ce moment. Le siège ferma ses portes onze ans plus tard avant d'être classé en 1990 et de se transformer en musée de l'industrie.

En 1960, la concession était de 398 hectares répartit en trois puits, le Belle-Vue, le Chaumonceau et le Naye à Bois.
la S.A. des Charbonnages d'Amercoeur cessa ses activités en 1961.


      Galerie contenant un reportage sur le Bois du Cazier ainsi que sur les quelques vestiges de la société d'Amercoeur.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont