banner


Le charbon  est exploité à Cheratte depuis le 16ème siècle mais la véritable exploitation commence vers 1850. Huit areines sont alors creusées pour évacuer les eaux vers la Meuse mais une forte venue d'eau fini par tuer plusieurs mineurs en 1877, causant l'arrêt de l'exploitation.

La concession est reprise en 1905 par la S.A des Charbonnages du Hasard dont le siège central se situe à Micheroux.
Entre 1920 et 1930, les installations se modernisèrent, un port fut construit ainsi qu'une cité ouvrière pour loger les 1500 ouvriers  et leurs familles.

En 1930, la société absorbe la S.A. des Charbonnages de Maireux et Bas-Bois. Le charbon est alors intégralement évacué par le siège de Cheratte. Par la suite, le Hasard fusionna avec la S.A. du Charbonnage de Belle-Vue et Bien-Venue à Herstal, siège qui fermera ses portes en  1968.

Le dernier charbonnage de la société fut le Hasard de Cheratte, il ferma ses portes en 1977.

      Reportage sur le siège du Hasard, un magnifique ensemble industriel.

      Galerie contenant les différentes galeries du siège du Hasard de Cheratte ainsi que quelques vues du Grand Tunnel du Hasard.

      Reportage sur le siège du Bas Bois, un petit charbonnage de Soumagne.

      Reportage sur les puits de mine de la S.A. des Charbonnages du Hasard.

      Interview de Marcel Hamerschmidt, ancien responsable de la sécurité au Hasard de Cheratte..
Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont