banner


La première fosse d'Argenteau date de 1779 et était exploitée alors par l'entreprise Corbier Frère avant de devenir la S.A. des Charbonnages d'Argenteau en 1882.
En 1883, la société fusionne avec une concession voisine pour totaliser 879 hectares. Le chemin de fer autour du site se développe la même année mais en 1887, la société est mise en liquidation. La concession reste alors inexploitée pendant trente ans.

Le site est repris après la première guerre mondiale par une nouvelle société des Charbonnages d'Argenteau-Trembleur et en 1920, le puits N°1 fut foncé. En 1934, la production dépasse les 34.000 tonnes de charbon.
La tour d'extraction du puits N°1 est détruite par les belges en 1940 pour empêcher les allemands de l'utiliser comme poste d'observation.
Celle-ci sera reconstruite après la guerre et le triage-lavoir sera rénové, augmentant la production jusqu'à 232.000 tonnes.

La société ferme ses portes en 1980, elle fut la dernière société charbonnière en activité dans le bassin liégeois.
Le site fut ensuite rénové et devint un musée sous l'appellation de Blegny-Mine.
La grande majorité des installations sont toujours présentes et une visite du puits Marie, du lavoir et des galeries est possible à une profondeur de trente et soixante mètres.

Blegny-mine
Rue Lambert Marlet, 23
4670 Blegny
http://www.blegnymine.be/

 

      Galerie contenant un reportage sur la tour d'extraction du puits N°1, sur sa machine ainsi que sur la galerie minière visitable.

      Reportage sur le triage-lavoir de la S.A. des Charbonnages d'Argenteau-Trembleur.

      Reportage sur le puits Marie et sur ses installations.

      Reportage sur la mise à terril du charbonnage N°1.


Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont