banner


Les concessions de Bonne Espérance et de la Batterie datent de 1830 et 1837. Elles furent reprises toutes deux en 1837 par la S.A. des Hauts-Fourneaux de Sclessin avant de fusionner en 1859 sous le nom de S.A des Charbonnages de Bonne Espérance et Batterie.

La société aquit par la suite la concession de la Violette, en 1899 et celle de Wandre en 1937 avant de reprendre à son compte en 1950 la S.A. des Charbonnages de Bonne-Fin et Bânneux, active depuis 1585 avec le charbonnage de la Plompterie et propriétaire d'une concession de 688 hectares.

La société n'échappa malheureusement pas au déclin de l'industrie charbonnière et ferma définitivement ses portes avec le siège de la Batterie en 1965. 

      Reportage sur les vestiges et puits de la S.A. de Bonne Espérance, Batterie, Bonne-Fin et Violette.
Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont