banner


La S.A. des charbonnages d'Hensies-Pommeroeul naquit en 1912 et le creusement des puits du siège N°1 - Sartis débuta un an plus tard. Cependant, la première guerre mondiale retarda l'avancement des travaux et ce ne fut qu'en 1918 que l'exploitation débuta réellement.

En 1920, la concession fusionna avec celle du Nord de Quievrain qui possédait des veines abondantes et régulières, le charbon extrait étant, en plus, d'une excellente qualité.
Un second siège fut créé en 1926 en plein coeur du village d'Hensies, le siège Louis Lambert.
Cette concession fut l'une des plus productives du Borinage, c'est grâce en grande partie à elle que la production d'après guerre grimpa de 23% dans le bassin.

Le siège Sartis restera, jusqu'à la fin de sa vie, un des charbonnages les plus productifs du Levant de Mons. Il fut le dernier à y fermer ses portes, le 31 mars 1976.


      Le siège N°1 - Sartis dont il ne reste plus que le bâtiment des douches et la salle des pendus.

Le siège N°2 - Louis Lambert, dont il ne reste que les bains-douches, complètements plongés dans le noir.      

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont