banner


La S.A. des Charbonnages de Bernissart naquit en 1841 avec le siège N°1 - Négresse qui exploitait un gisement à l'extrême ouest du bassin Borain. Divers sièges furent par la suite foncés à quelques dizaines de mètres l'un de l'autre. Au 19ème siècle, on dénombre sept puits dont deux situés non loin de là, à Harchies.

En 1878, cette petite société fut mondialement célèbre grâce à la découverte par Jules Créteur d'un gisement fossilifère situé à 322 mètres de profondeur au siège N°3 dit Ste Barbe.
De cette fosse furent extraits 29 squelettes complets d'iguanodons, plusieurs fossiles de reptiles de moindre taille ainsi que près de 3000 poissons.

La société, peu modernisée et victime de nombreuses inondations sur ses chantiers, ferma ses puits Bernissartois entre 1913 et 1926.
Le siège d'Harchies continuera l'exploitation jusqu'en 1964, date de sa fermeture définitive.

Le puits N°3 - Ste Barbe




Le puits N°4 - Ste Catherine




Le siège d'Harchies





Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont