banner


Le charbonnage du Fief de Lambrechies fut créé en 1844 sur les vestiges d'une ancienne concession avant d'être acheté en 1889 par la Société des Fours à Coke du Sud de Quaregnon puis par la S.A. des charbonnages du Rieu du Coeur et enfin par la Société Métallurgique de Gorcy.
Le charbonnage prit alors le nom de "Société Métallurgique de Gorcy - Division du Fief de Lambrechies. Près de 700 personnes y travaillaient pour un rendement de 100.000 tonnes de charbon par an.

Le 15 mai 1934, un coup de grisou se déclenche à 821 mètres.
Les sauveteurs Borains arrivèrent en nombre pour sauver les 46 mineurs prisonniers du fond avant d'être victimes à leur tour d'un autre coup de grisou le 17 mai.
Celui-ci déclencha un violent incendie mais n'arrêta pas les sauveteurs survivants qui retrouveront dix mineurs dont neuf vivants. Le bilan final fut de 57 morts et 17 blessés.

Alors que 32 cadavres sont toujours au fond, il fut décidé de noyer le puits dans le but de maîtriser l'incendie.
Le charbonnage du Fief de Lambrechies ne fut plus exploité par la suite.

Le siège du Fief de Lambrechies






Les vestiges du lavoir







Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont