banner
Allemagne - Bassin du Westerwald

Grube Alexandria


Grube Alexandria



Les premières traces d'extraction de la lignite dans le Westerwald remontent au 16ème siècle. La lignite est un charbon brun composé à environ 70% de carbone, il est principalement utilisé pour le chauffage domestique et pour produire de l'électricité.
Au début du 19ème siècle, l'augmentation du prix du bois et du charbon de bois dans la région pousse des investisseurs à foncer un puits à Höhn. Le gisement se révèle vite prometteur et des installations de surface sont construites. Le charbonnage est inauguré en 1826 et prend le nom de grube Alexandria.
L'exploitation est très difficile mais le charbon s'avère d'excellente qualité et à la fin du 19ème siècle, les puits Anna, Christian et Maria sont foncés à proximité du siège principal.

En 1911, grube Alexandria est reprise par la Salpetersäure-Industrie-Gesellschaft, une entreprise de Gelsenkirchen spécialisée dans la production d'acide nitrique et de nitrate d'ammonium, des produits destinés à la fabrication d'explosifs.
La société change encore de main en 1914 et devient la propriété de la Elektrizitätswerk Westerwald AG qui ouvre une centrale électrique au nord ouest de la fosse principale.
Cette centrale devient rapidement le principal consommateur de charbon brun de la région et participe grandement à l'essor d'Alexandria qui prend alors le nom de Westerwälder Lignitflammkohlen-Bergwerk Gewerkschaft Alexandria.
En 1920, la production est de 150.000 tonnes de Lignite pour environ 1.000 employés. Cependant, cette expansion est rapidement freinée par la crise des années 30 et suite à la guerre, la totalité des mines de charbon du westerwald ferment leurs portes à l'exception d'Alexandria qui est malgré tout mise à mal après l'arrêt de la centrale électrique.

En 1954, le charbonnage est repris par la Rheinisch-Westfälische Elektrizitätswerke AG puis par un entrepreneur de Wiesbaden deux ans plus tard. Elle change à nouveau de propriétaire en 1958 et devient la propriété d'un nouvel entrepreneur nommé Dormann. Celui-ci planifie alors la construction d'une cokerie de charbon brun mais des difficultés financières l'empêche de réaliser son projet.
Alexandria est alors définitivement mis à l'arrêt en 1961 et ses installations sont presque totalement détruites en 1989.

      Reportage sur le chevalement d'Alexandria, le seul vestige encore visible de la compagnie.


Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont