banner


Völklinger Hütte fut fondée en 1873 par l'ingénieur en sidérurgie Julius Buch. A l'origine, l'usine est modeste et ne fabrique que des poutres et des traverses à partir de minerais extrait des mines luxembourgeoises.

Cette petite usine ferme ses portes en 1879 avant d'être rachetée par Carl Röchling qui fit construire le premier haut-fourneau en 1883.
A la fin du 19ème siècle, Völklinger est devenue la plus grosse usine de fabrication de poutres d'Allemagne et la première usine du monde à utiliser la méthode de purification au gaz sec. Après la première guerre mondiale, le traité de Versailles accorde à la France la propriété des mines de charbon Sarroises et de l'usine de Völklinger. Elle ne redeviendra allemande qu'en 1935. L'usine sera à nouveau placée sous contrôle français après la seconde guerre mondiale, jusqu'au rattachement à l'Allemagne de l'Ouest en 1957.

Dans les années 60, 17.000 ouvriers travaillent dans cette usine et Völklinger atteint un pic d'activité jusqu'en 1975, où la crise de l'acier atteint gravement le bassin de la Sarre.
Cette crise provoque la fusion des usines sidérurgiques de Völklinger et de Burbach qui deviendront par la suite Arbed-Saarstahl.
Cette société n'eu aucun effet sur le déclin de l'industrie et Völklinger Hütte ferme finalement en 1986 avant de devenir un gigantesque musée à ciel ouvert.

      Reportage sur les haut-fourneaux de Völklinger Hütte.

      Visite de la salle des soufflantes.

      Visite du parc à berlines.

      Visite des silos et du hall des charges. .............................................................

      Visite de la cokerie.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont