banner


C'est en 1873, à l'ouest de Dortmund, que fut créée zeche Zollern. Le nombre de charbonnages déjà présents dans la zone fit beaucoup de mal à cette nouvelle société mais petit à petit, Zollern s'implanta et prit de l'ampleur.
En 1898, un second puits fut foncé pour aérer les galeries. Le charbonnage fut repris dans la foulée par la Gelsenkirchener Bergwerks-AG qui fit foncer deux nouveaux puits tout en développant deux sièges indépendants. Le siège 2/4, construit dans un style architectural monumental et moderne, devient rapidement une des mines les plus belles et productives du bassin. Une cokerie fut mise en fonction près du siège 2/4, elle fut malheureusement détruite à la fin de la première guerre mondiale et ne fut jamais reconstruite.

En 1920, la société décide de mettre en commun les productions de zeche Zollern et de zeche Germania, une autre société périphérique à Dortmund.
La seconde guerre mondiale épargna la grande majorité des installations et durant la décénnie suivante, la société est modernisée. A la fin des années 50, Zollern reçoit un nouveau chevalement provenant de la mine Wilhelm Victoria et une nouvelle installation est construite pour l'alimentation en air comprimé. En 1965, après avoir été reprise par la Dortmunder Bergbau AG, zeche Zollern fut fermée et les puits furent comblés en 1966.

Les installations de surface furent ensuite reprises par la Ruhrkohle AG qui les utilisa comme stockage et en 1971, zeche Germania ferme définitivement ses chantiers.
Le chevalement de cette mine fut démonté et reconstruit au Bergbau Museum de Bochum. Le siège 2/4 de Zollern fut quant à lui reconverti en musée de la mine et abrite actuellement la Westfälisches Landesmuseum für Industriekultur.

      Reportage sur le siège 2/4 de zeche Zollern, un magnifique charbonnage transformé en musée.

      Reportage sur le chevalement de zeche Germania, réinstallé au Bergbau Museum de Bochum. .........................................

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont