banner


Notre-Dame du Travail fait partie d'un groupe de cinq maisons fondées à partir de 1891 par les jésuites dans le but d'accueillir des retraites religieuses.
Entre 1891 et 1907, 2.106 retraites furent organisées pour un total de 78.243 participants.

En 2007, un incendie ravagea le bâtiment qui fut dès lors abandonné à son triste sort avant d'être racheté par la commune qui en fit une salle communale et des appartements.

      Visite des ruines de Notre-Dame du Travail. .........................................

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont