banner


Quelques mois après la naissance de zeche Hansa, Theodor Sprenger et Heinrich Grimberg commencent à s'intéresser aux concessions situées au nord de Dortmund. En 1856, les deux investisseurs obtiennent une concession située sous Eving mais ce n'est qu'en avril 1971, après une phase de sondages, que la mine fut fondée avant de prendre le nom de zeche Minister Stein, en hommage au ministre prussien Karl Freiherr vom Stein.
Une tour malakoff fut rapidement construite à Eving mais, suite à la crise financière de 1873, la mine fut rachetée par un consortium dirigé par Friedrich Grillo, un industriel allemand possédant plusieurs petites mines de la région de Dortmund dont la plus importante était zeche Fürst Hardenberg. La fusion de ces mines engendra la Vereinigte Stein & Hardenberg, société qui fut associée à la Gelsenkirchener Bergwerks-AG, dont Grillo était l'un des administrateurs, la même année.

Dès 1923, trois nouveaux puits furent fonçés à proximité de la tour malakoff mais le 11 février 1925, une terrible explosion survient au troisième étage de la mine et ôte la vie de 136 mineurs sur 144. Six jours plus tard, un immense cortège funèbre composé de mineurs venant d'Allemagne mais aussi de Belgique et de France fut organisé dans les rues de la ville. Ce jour est considéré aujourd'hui comme le jour le plus sombre de l'histoire de Dortmund. Après ce drame, les travaux reprirent et en 1926, la première Hammerkopfturm ( tour d'extraction à tête de marteau ) d'Allemagne fut construite sur le puits N°4. Dès 1929, la mine atteint les 1.6 millions de tonnes de charbon par an. C'est également cette année-là que le puits 5 fut foncé en tant que puits d'exhaure. En 1941, l'inauguration d'un sixième puits fait monter la production à plus de 3.6 millions de tonnes par an pour 6.820 ouvriers, faisant de Minister Stein la plus grande mine de charbon de la Ruhr. La seconde guerre mondiale n'épargne par la société qui est gravement touchée par les raids aériens. Après la guerre, les alliés séparèrent Fürst Hardenberg de Minister Stein qui fut transférée en 1953 à la Dortmunder Mining AG. Après diverses réparations, la production repris de plus belle et en 1958, le puits N°7 est fonçé sur le siège 1/2/4. En 1960, zeche Fürst Hardenberg ferme ses portes mais son puits principal continua à fonctionner pour l'aérage de Minister Stein. En 1968, la mine est absorbée par la Ruhrkohle AG qui mit en place un plan de fermeture progressif des mines de la Rhur et c'est en 1987 que le dernier bloc de charbon fut extrait de la mine. Les installations furent détruites dans les années qui suivirent mais la tour d'extraction du puits N°4 fut sauvée et inscrite sur la liste des monuments protégés de la ville de Dortmund.


      Reportage sur le puits N°4 du siège 1 / 2 / 4 / 7 de zeche Minister Stein.

      Reportage sur le puits N°5 de la mine Minister Stein.

      Petit reportage sur la mine Fürst Hardenberg.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont