banner


La concession de Malapertus a été acquise en 1852 par Philipp Heyl, un entrepreneur minier de l'est du Sauerland. Celui-ci, après plusieurs forages infructueux, avait découvert un gisement de manganèse aux abords de Wetzlar. Les travaux préparatoires durent cinq ans mais c'est seulement en 1860 que l'extraction du minerais commence. Cependant, l'exploitation se révèle extrêmement décevante. En 1870, à peine 300 tonnes de manganèse sont extraites de la mine.
En 1872, la Buderus’schen Eisenwerke prend le contrôle de la société et réalise plusieurs nouveaux forages mais leurs efforts restèrent infructueux et en 1913, la mine est abandonnée.

La Buderus’schen Eisenwerke se diversifie alors dans le calcaire, très répandu dans cette région, et acquiert la Kalkbruch Hermannstein ainsi que la Kalkbruch Niedergirmes.
Un nouvel essais d'exploitation du manganèse fut effectué en 1927, les installations sont modernisées et une nouvelle machine d'extraction est mise en service. Une carrière à ciel ouvert voit également le jour mais la société se heurte à un nouvel échec et l'extraction est définitivement abandonnée à Malapertus dès 1931.
En 1934, les carrières de Niedergirmes et Hermannstein furent jumelées souterrainement avec Malapertus et en 1986, la production totale de cet ensemble est de 600.000 tonnes.
En 2003, la HeidelbergCement AG rachète la société mais par manque de rentabilité, l'ensemble Malapertus / Niedergirmes / Hermannstein ferme ses portes en 2011.

      Visite des installations de surface de grube Malapertus.

      Visite des quartiers d'exploitation de la mine de manganèse.

Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont