banner
France - Bassin Lorrain

Petite-Rosselle Sarre et Moselle
Faulquemont-Folschviller


Le Groupe Faulquemont-Folschviller



Les premières traces de fonçage dans la région de Folschviller remontent au début du 20ème siècle, lorsque la compagnie allemande  Bergwerkgesellschaft exploita un siège nommé Alexandre Dreux.
Malheureusement, les travaux furent vite noyés et la société abandonne ses puits en 1911.

En 1928, la concession est rachetée par la Compagnie des Mines de St Avold qui fit creuser les puits du siège de Folschviller en 1931. Le charbonnage est intégralement construit par la société allemande Karl Alexander au titre de dommage de guerre.
Suite à la crise économique et à la seconde guerre mondiale, le siège n'est officiellement terminé qu'en 1950.

Un an plus tôt, la compagnie des Mines de St avold Fusionna avec  le charbonnage de Faulquemont., actif depuis 1920.
Le groupe de Faulquemont-Folschviller était né.
En 1951, un coup de grisou suivi d'un incendie ravage un étage du siège de Folschviller. Pour l'éteindre, la rivière Nied est détournée dans le but de noyer le puits.
Après assèchement, les travaux reprirent mais furent à nouveau noyés en 1955.
En 1966, Faulquemont fait face à de grosses difficultés de production suite au tarissement de ses veines exploitées.
Ce siège ferme en 1974 et celui de Folschviller en 1979 après l'extraction de plus de 20.000.000 de tonnes de charbon.

      Reportage sur les vestiges du siège Folschviller et sur son chevalement atypique.

      Reportage les restes du magnifique siège de Faulquemont.


Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont