banner
Allemagne - Bassin Thuringeois

Potasse  Sel

Artern


La saline Artern



C'est en 1477 que la saline Artern est mentionnée pour la première fois. À l'époque, elle est gérée par les comtes de Mansfeld et Hohnstein mais elle sera rachetée par les Schwarzburg, une famille de la haute noblesse thuringeoise, en 1526. Les Schwarzburg possèdent déjà plusieurs salines à l'époque mais ces exploitations restent sommaires jusqu'au 16ème siècle. Encouragé par Friedrich August I. von Sachsen, qui régnera sur la Pologne et sur la Lituanie entre 1694 et 1733 sous le nom d'August II de Pologne, qui souhaitait augmenter la production de sel dans le pays, Johann Gottfried Borlach, un géologue dresdois, fit construire des bâtiments à ébullition ainsi que des tours de graduation dans la banlieue d'Artern en 1733. Dès cet instant, la saline d'Artern prit de l'importance et devint en quelques années une des plus importantes du land.

En 1815, la ville d'Artern devient la propriété de l'empire de Prusse qui encourage à son tour l'industrialisation de ses territoires. C'est ainsi qu'au milieu du 19ème siècle, la saline est équipée d'une machine à vapeur, ce qui augmente encore sa production qui est à présent pompée à une profondeur de 300 mètres, la saumure contenant entre 22 et 25 grammes de sel par litre. Dès 1850, la production annuelle avoisine les 22.400 m³ de saumure. C'est à cette époque que les Schwarzburg décident de revendre l'exploitation au roi de Prusse, Friedrich Wilhelm III qui attribua la gérance de l'entreprise à la ville d'Artern qui entreprit la construction d'un établissement de soins pulmonaires à proximité. L'exploitation de saumure transforme les terrains avoisinants qui deviennent progressivement marécageux, ce qui entraîne l'apparition et le développement de colonies de moustiques qui par leurs piqûres provoquent l'arrêt de travail de nombreux ouvriers ainsi que la mort de plusieurs chevaux. En 1924, la saline est reprise par la Prubischen Bergwerks und Hütten Ag (Preußag Ag) mais le nombre de moustiques étant trop important, la société décide de fermer la saline en 1964.
Depuis, la zone est devenue la plus grande réserve naturelle saline d'Europe centrale et de nombreuses espèces végétales ou animales exotiques ont élu domicile à cet endroit.
La saline fut quant à elle classée et rénovée au début du 21ème siècle.

      Reportage sur les extérieurs de la saline Artern, une merveille d'architecture.


Copyright (c) / Photos by Nicolas Elias, Xavier Fer & Laura Dambremont